268 506 visites 2 visiteurs

Entretien avec Daniel Fezeu

6 février 2018 - 17:41

Si vous êtes un habitué de l’USCD, il est probable que vous ayez déjà vu Daniel FEZEU, sur le banc de touche en tant qu’éducateur d’une équipe de jeune, ou sur le terrain vêtu d’un maillot bleu.
C’est grâce a son exceptionnel dévouement que l’USCD décide de lui offrir un contrat d’apprentissage, dans l’optique de préparer son BEF.
« Dani » est responsable du groupe U14 du club et accompagne les éducateurs dans leurs diverses taches et joue en équipe senior. Nous l’avons rencontré afin qu’il nous parle de ce rôle tenu au sein du club et de son rapport avec le football. Entretien:

Bonjour Dani, à l’USCD tout le monde te connait, mais peu de gens savent comment tu es arrivé au club… Explique nous.

Originaire de la région parisienne… je suis arrivé à l’USCD en Bus ! (Rires) Bon je me lance, au niveau scolaire, je suis titulaire d’une licence Staps management du sport puis j’ai poursuivie jusqu’au Master 1 Emis. C’est justement ce diplôme qui a été la raison de ma venue sur les terres dijonnaises et non la Moutarde comme le pensent certaines connaissances parisiennes.
Je souhaitais poursuivre mon parcours universitaire et c’est à la suite de discussion avec Mehdi (Smah) que le choix s’est porté sur Dijon.
Au niveau de l’encadrement, tout a débuté un mercredi après-midi. Lassé de jouer à Football Manager, j’ai rejoint un ami qui souhaitait que je vienne l’aider sur son entrainement avec les débutants(U8) de notre club. A la fin de la séance, j’ai versé quelques larmes dû à l’attention et la patience qu’il fallait avoir pour être avec ces petits. De plus les voir progresser, s’amuser, gagner a été un déclic. Je te parle de ça c’était en 2006. Le plaisir que j’ai éprouvé à l’issue de cette saison a conditionné mon parcours avec la volonté d’en faire mon métier.
Au fil de ses 8 saisons en région parisienne, j’ai intégré l’Us en qualité d’adjoint de Mehdi sur les U16 Honneur. Depuis notre passage à la fac de Créteil, on souhaitait être sur la même équipe, ce fut le cas lors de cette saison, qui aurait pu se terminer en apothéose.

 

Dans quelle optique es-tu venu ici ?

Tout d’abord mon idée était de terminer mon parcours universitaire, rentrer sur la région parisienne afin de trouver un club.
Je suis à ma 4ieme année au sein du club et l’envie de rentrer n’est plus autant présente. L’accueil, l’esprit familial au sein de l’USCD ont joué dans ce revirement.
Rencontrer des personnes etc…

 

Comment s’est passée cette première saison d’entrainement à l’USCD? Quelle a été la suite ?

Cette saison m’a permis d’intégrer les exigences en terme d’encadrement et d’implication. La saison suivante, Victor BRIEND, anciennement responsable technique m’a confié les U18 et les U13. Lors de cette 1ere année avec des responsabilités, j’avais 2 équipes à gérer, ce qui m’a permis d’emmagasiner un maximum d’expériences et de prendre pas mal de plaisir.

 

 Parle nous un peu de ce rôle d’éducateur… Quelle approche en as-tu ?

C’est vraiment quelque chose de spécial. Je prends ce rôle très à cœur. Le mot que j’associerai avec est pédagogie. Je pense que l’éducateur doit s’adapter au public qu’il a en face de lui, tout en fixant un cadre précis. Il doit voir comment ses joueurs réagissent devant le contexte proposé. Mon premier rôle est de mettre le joueur dans les meilleures conditions sur et en dehors du terrain.
J’ai toujours cette volonté de rendre le joueur, le jeune autonome.

 

Quand on te voit et te connait, il est vrai que tu es un vrai passionné, quelle place prend le foot dans ta vie ?

 Je dirais que le foot c’est ma femme (rires). La passion que j’ai pour ce sport m’a amené ici et m’a fait vivre des émotions indescriptibles depuis le départ. Je souhaite continuer

 

Tu es aussi joueur au club, quelle différence fais-tu entre le fait d’entrainer, et de jouer ? Le plaisir est-il le même ?

Quand tu es joueur tu n’as pas la vue d’ensemble que la position d’éducateur te donne.
Depuis le passage en séniors, je n’éprouve plus le même plaisir à être sur le terrain. Un exemple, si je perds un match avec les jeunes, cela va plus me toucher qu’une défaite avec les séniors.

 

 Par rapport aux résultats difficiles de tes U14 quels sont les axes prioritaires à travailler ?

En U14 c’est le passage sur le ‘‘Grand terrain’’ du foot à 8 au foot à 11. C’est souvent un passage compliqué pour certains garçons qui rencontrent des difficultés pour exprimer leur football. Je fixe un cadre dès le départ avec les jeunes. J’essaie de les responsabiliser et leur faire comprendre la chance qu’ils ont de joués dans de telles conditions (Préparateur physique, Synthétique…)

 

Et quelle relation entretiens-tu avec tes joueurs ?

Je suis très exigeant avec eux, je veux qu’ils donnent le maximum à tout moment. Souvent je me retrouve à les taquiner. Il faut alterner ces moments avec un groupe de jeunes.

 

En tant que « coach » tu as aussi un rôle « éducatif » au près de ces adolescents, comment gères-tu cet aspect-là ?

On est souvent considéré comme le 3eme pilier pour les jeunes, après les parents et l’école. Déjà je n’aime pas trop ce terme de « coach », plutôt d’éducateur car nous devons véhiculer des valeurs auprès de ces passionnés de foot.

 

Cette année, l’US t’as offert un contrat d’apprentissage , explique-nous-en quoi cela consiste ?

Le contrat d’apprentissage me donne le statut de salarié au sein du club avec diverses missions. C’est un contrat en lien avec le CFA du sport qui me permet de passer le BEF.

 

Quelles perspectives t’offrirait ce BEF?

Je suis actuellement en formation 1 semaine par mois au sein du CREPS jusqu’au mois d’avril. Le BEF vient après l’obtention du BMF. Ce diplôme te permet d’encadre jusqu’en N3 au niveau séniors et une équipe de jeune au niveau national.

 

T’occuper d’une équipe sénior cela t’intéresserait, dans un futur proche ?

Je ne me mets pas de limites. Si l’opportunité se présente je ne serais pas contre. J’ai tout de même une préférence pour les jeunes car nous avons à faire à des garçons passionnés et à l’écoute. Parfois plus que des adultes…

 

Pour finir, quels sont tes modèles ? Quelle est le foot que tu aimes ?

Je ne sais pas si ont peut parler de modèles mais les personnes qui m’ont inspiré sont Guardiola et Wenger.
C’est le foot que j’aime… C’est un mélange de foot de rue et de foot à 11, des prises initiatives, de la technique.

 

Des ambitions pour la deuxième partie de saison ?

Lors des entretiens individuels de mi- saison, le désir de l’ensemble des joueurs était de tout donner pour faire la meilleure 2eme partie possible.
Tout donner pour ne pas avoir de regrets !

 

 

 

Commentaires