127 361 visites 9 visiteurs

Focus d'avant match U15 USCD-AS QUETIGNY

17 novembre 2017 - 22:40

Focus d'avant-match:

Forts de 5 victoires lors des cinq derniers matchs, nos U15 access ligue reçoivent le leader Quetigny pour un match au sommet du championnat. L’occasion pour nous de s’intéresser de plus près à cet effectif plein d’ambitions. Focus.

 Mardi soir, à l’entraînement l’ambiance est studieuse: « Ils ont fait la rotation comme d’habitude avec de l’intensité, on se prépare tranquillement au choc » explique Baptiste coach de cette équipe U15.
En effet ce ne sera pas une mince affaire, l’AS Quetigny, deuxième du championnat avec un match de retard sur le premier, compte 5 victoires en autant de matchs. Nos cheminots, eux, pointent à la troisième place, avec quatre victoires et une défaite. Une place honorable mais pas tout à fait à la hauteur des ambitions du coach: « Nous ne savons pas encore exactement combien de places permettront d’accéder en U16 R1 donc il faut viser le plus haut … la première place !»

A deux jours du match, lors de la mise en place tactique, les joueurs sont soucieux de bien faire( voir photos de l’entraînement de jeudi). La préparation n’est plus aussi décontractée que mardi et chaque bonne action est soulignée d’un « BRAVO » de la part du coach. Bien qu’ils soient encore de jeunes footballeurs, l’esprit de compétition est perçu. Les joueurs ont à l’ambition d’être dans le groupe et titulaire pour ce type de rencontre. 

Alors bien évidemment le championnat ne se jouera pas samedi, mais une victoire serait précieuse et permettrait de revenir a hauteur des invaincus quetignois. 

 

Point stats: 10 matchs cette saison, 8 victoires en 10 matchs. 2 défaites contre le FCMB en amcical et Beaune en championnat.
28 buts marqués pour 6 buts encaissés en 5 matchs championnat.

 

 

Interview Baptiste Pouillat coach U15 access ligue:

 

Nouveau venu à l’USCD, Baptiste coach des U15 depuis le mois d’Août, a accepté de répondre à nos questions dans le rire et la bonne humeur qui le caractérise. Rencontre.

 

Salut Baptiste! Tu es nouveau à l’USCD, peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas?

Je m’appelle Baptiste Pouillat, j’ai 20 ans et je viens de Saône et Loire. Je suis actuellement en 3ème année de licence STAPS à Dijon. Côté foot, je viens du club du CS Sanvignes (71) où j’ai exercé pendant environ 14 ans et entraîné pendant 6 saisons des u9 aux u15.

 

Comment es-tu devenu éducateur?

Je suis devenu éducateur dans mon ancien club comme je l’ai dit avant, je me suis lancé à l’âge de 14 ans avec des u9 grâce à Yohann Lacroûte et cette envie de transmettre ma passion m’a énormément plu et m’a fait persévérer dans cette voie !

 

 Te voilà maintenant à l’USCD, de quelle façon ton intégration s’est-elle déroulée?

Ça m’a fait tout drôle d’arriver dans un nouveau club et de quitter mon club de toujours où j’ai tout vécu niveau football mais c’est grâce à des personnes comme Dani je me suis vite très bien senti bien ici. Puis je t’ai rencontré et tout a changé... (rires).

 

Pourquoi les U15?

Victor Briend m’a proposé ce challenge. Je suis venu les rencontrer fin de saison passée où j’ai pu échanger avec eux et j’ai commencé à travailler en Août avec.

 

Comment qualifierais-tu ton groupe?

 Mon groupe est … fascinant ! Énormément de qualités, football c’est sur mais aussi du côté humain avec de très gentils garçons, sages pour certains … moins pour d’autres.. mais c’est un groupe avec lequel je prends énormément de plaisir et j’apprends beaucoup à leurs côtés, j’espère qu’eux aussi ..

 

De quelle manière parviens-tu à gérer une équipe de jeunes adolescents, au collège? Qu’est ce qui est le plus difficile?

Je pense qu’il ne faut pas aller dans les extrêmes, il ne faut pas être psycho-rigide mais suffisamment ouvert et pas trop gentil mais assez ferme. J’ai instauré un cadre depuis le début de l’année, je suis assez proche de mes joueurs et j’aime beaucoup échanger. Le plus difficile est de garder une relation proche de tes joueurs tout en restant dans un cadre éducateur-joueurs, certaines limites ne doivent pas être dépassées mais si mes joueurs restent dans ce cadre, je suis capable de leur donner beaucoup !

 

La défaite fait partie du football? Est-elle dur a gérer dans le collectif ?

La défaite est forcément compliquée à gérer même si à cette âge, on doit mettre en avant l’apprentissage face aux résultats. Je reste très compétiteur malgré tout et le meilleur moyen de se soigner d’une défaite est de gagner le prochain match ou du moins de tout mettre en œuvre pour ..

 

Explique nous un peu tes idées vis-a-vis de ton équipe, et du football en général?

 Le projet que je partage avec mes joueurs est de jouer un football offensif basé sur l’envie d’avoir le ballon, le récupérer au plus vite et marquer le plus possible tout en ayant une maîtrise et une sérénité sur le match. Pour ce qui est du reste, mes joueurs et moi allons garder ça pour nous, tu comprends…

 

Comment appréhendes-tu un match?

On travaille durant la semaine pour que 14 joueurs ressortent et pour que je puisse aligner les 11 titulaires les plus aptes à répondre et à respecter notre projet. Je prépare beaucoup mes matchs et ma causerie à laquelle je porte beaucoup d’importance car c’est là que tu vois si tes joueurs sont prêts et dans l’ambiance, sans quoi il faut œuvrer pour .. J’aime cette pression qui monte avant les matchs.

 

Quels sont vos objectifs?

Notre objectif est de retourner au niveau Ligue le plus vite possible et ce dès la fin de cette saison. Nous ne savons pas encore exactement combien de places permettront d’y accéder donc il faut viser le plus haut … la première place !

 

Le fait d’avoir loupé la montée en inter ligue n’a pas été trop dur à digérer pour tes jeunes?

Mes joueurs ont raté quelque chose l’an passé, ils ont raté la possibilité de vivre une belle aventure en Inter-Ligue cette saison. Cet échec a été dur à digérer pour eux mais ça leur a fait apprendre que rien n’est acquis, ils en sortent forcément plus fort !

 

As-tu un objectif personnel dans ton rôle de coach ou éducateur?

Je prends les expériences les unes après les autres, j’essaie d’apprendre un maximum en m’assurant que tous mes joueurs prennent du plaisir et progressent. Et qui sait de quoi l’avenir est fait … ?

 

Dernière question, quels ingrédients faudra-t'il mettre pour ce match qui s'annonce comme un sommet de ce championnat ?

Si on joue avec nos armes, les uns pour les autres avec l’envie, je pense que ça suffira pour mettre en difficulté ce beau leader mais c’est plus facile à dire qu’à faire : nous jouons à domicile, à nous de nous faire respecter et d’imposer notre loi sur le terrain! 

 

 

 

 

 

Commentaires